« Instruire : les 30 orientations de François Bayrou pour l'éducation | Accueil | Ecole : en rire ou en pleurer (de rire) »

dimanche 05 février 2012

Commentaires

Flux Vous pouvez suivre cette conversation en vous abonnant au flux des commentaires de cette note.

Sylvie Petin

Cher Sylvain Canet,
Faisons attention à ne pas réagir trop rapidement à la phrase certes provocatrice de Claude Guéant!
Ce qu’on peut très certainement regretter, et même, lui reprocher est de viser une civilisation (malheureusement toujours la même), d’en faire un bouc émissaire et de monter, ainsi, une fois de plus, une communauté contre une autre!
Peut-être, aussi, faudrait-il lui rappeler que “civilisation” et “culture” n’ont pas la même signification! Que si la culture est l’ensemble des aspects intellectuels d’une civilisation, la civilisation est celui des phénomènes sociaux.
Si nous ne pouvons pas hiérarchiser les civilisations – qui oserait dire que l’art arabo-musulman est inférieur ou supérieur à l’art occidental - il est tout à fait souhaitable de défendre telle ou telle culture, c’est à dire tel ou tel ensemble de principes ou de valeurs morales, comme, par exemple, les valeurs de la culture humaniste, de liberté, de tolérance, de respect, d’ouverture, de curiosité intellectuelle, d’autonomie de la personne, de libre-arbitre ... !
Si par lâcheté ou tout autre forme de mollesse, nous confondons tous les principes moraux, sans oser affirmer le choix des uns et le refus des autres, alors, que signifie l’éducation, y compris l’éducation civique?
Oserions-nous ne pas rejeter les principes de mépris ou de haine sur lesquels s’est érigé le nazisme sous le prétexte fallacieux d’une tolérance mal comprise!
Je refuse de stigmatiser une civilisation mais je refuse tout autant, et avec la même virulence, les valeurs contraires à celles qui permettent de vivre en démocratie!
Bien cordialement.
Sylvie Petin

Sylvain Canet

@Sylvie Petin Je partage totalement ce complément indispensable à la polémique qui s'est développée par ailleurs. Cette note écrite et publiée dimanche dernier, au lendemain même, voulait d'abord dénoncer l'amalgame et la déclaration politisée, nullement naïve de son auteur.
Mais s'il s'agit de pousser la réflexion, alors oui, il faut aussi dénoncer l'inacceptable, ne pas tolérer la barbarie, préférer la culture des Lumières et la démocratie, ...
Je pensais l'avoir clairement sous-entendu dans la 2ème phrase du 7ème paragraphe. Mais comme vous le dites, c'est encore plus clair.
C'est dit.

L'utilisation des commentaires est désactivée pour cette note.

Suivez en direct les prochaines parutions

  • Entrez votre adresse email:

    Alerte mail gratuite

Verbatim

Subscribe