« Genres, clivages, intolérances, ignorances : La semaine des deux Simone. | Accueil | Culture,Boulogne-Billancourt: Dehors les artistes ! (1) »

jeudi 13 février 2014

TrackBack

URL TrackBack de cette note:
http://www.typepad.com/services/trackback/6a01053566a4b3970b01a5116bfeed970c

Voici les sites qui parlent de Sublime, terrible ; mais sublime. :

Commentaires

Flux Vous pouvez suivre cette conversation en vous abonnant au flux des commentaires de cette note.

Martine

Je confirme Sylvain, magnifique travail, je la connaissais déjà, raison pour laquelle je passe confirmer votre billet, car le lien pour la visionner^^^Dommage. ;)
J'aime la citation que vous avez choisie, elle me semble correspondre à merveille aux choix picturaux et musicaux qui ont été faits par cet artiste dans son "diptyque" offrant ainsi une nouvelle dimension. :)
Belle journée à vous

Martine

Sans la musique d'Ascoli, cette vidéo n'aurait pas le meme impact sur les sens^^^.

L'utilisation des commentaires est désactivée pour cette note.

Suivez en direct les prochaines parutions

  • Entrez votre adresse email:

    Alerte mail gratuite

Verbatim

Subscribe